Le bardage est un revêtement utilisé pour habiller les murs d'une maison ou d'une enceinte extérieure. Utilisé traditionnellement par les foyers des pays nordiques, le bardage a séduit de nombreux ménages français ces dernières années : on le voit désormais sur les façades des maisons traditionnelles comme sur des bâtisses plus contemporaines, auxquelles il apporte chaleur et authenticité. Si vous aussi êtes tentés par ce revêtement aux lignes graphiques, je vous propose un tour d'horizon des différents matériaux existants, le tout saupoudré de quelques astuces de pose. C'est parti !

Les différents types de bardage

Le bardage est une technique de protection pour la maison utilisée depuis plusieurs siècles. Ce procédé consiste à superposer ou ajuster des éléments entre eux afin de former une sorte d’enveloppe autour d’une surface définie (mur, toit…). A l’origine, la pose du bardage était exclusivement fonctionnelle : il servait à protéger la maison contre les intempéries, mais également à l’isoler du froid en hiver et à conserver la fraîcheur à l’intérieur durant l’été. Aujourd’hui le bardage est avant tout choisi pour ses atouts esthétiques, qui permettent de mettre en valeur les façades d’une habitation ou d’un mur d’enceinte. Pour habiller ces différentes surfaces, on utilise des lamelles de bardage, également appelées lattes, latrines ou laies de bardage.

Les techniques et les matériaux de construction ont fortement évolué ces dernières années. Il existe désormais un panel de matériaux très variés pour réaliser son bardage extérieur, à choisir en fonction de leurs caractéristiques techniques mais également du rendu esthétique. Voici les principaux types de bardages actuellement disponibles sur le marché.

 

Bardage_2

Le bois

Il s’agit du matériau le plus apprécié des particuliers, qui plébiscitent son naturel et son rendu esthétique incomparables. Bon marché, le bardage en bois reste l’une des options les plus abordables en termes de rapport qualité / prix. Il nécessite en revanche un entretien régulier pour conserver son éclat au fil du temps. Chez VM, le bois se décline dans différentes essences et teintes, de la plus claire à la plus foncée. Si vous hésitez sur le type de bois pour votre bardage extérieur, tournez-vous vers le sapin ou le douglas, qui restent deux valeurs sûres pour ce type de réalisation !

L’aluminium

Le bardage en aluminium présente de nombreux avantages, à commencer par sa résistance, sa durabilité et son étanchéité. L’aluminium reste en revanche un matériau assez onéreux, ce qui explique son emploi limité par les particuliers.

Bardage_4

Le PVC

Champion toutes catégories en termes de prix, le PVC est très apprécié pour son panel de coloris et de rendus esthétiques. Il imite en effet le bois ou l’acier à la perfection, ce qui offre une bonne alternative aux particuliers désireux d’éviter l’entretien régulier des lamelles en bois massif. Notez tout de même que le PVC est un peu moins résistant que ses concurrents et perd son éclat au contact de l’humidité et des rayons UV.

Bardage_5

Le composite

Comme pour les revêtements de sol, il existe aujourd’hui des lames de bardage en bois composite qui allient esthétique et durabilité. Plus cher que le PVC mais aussi plus résistant, le composite est une excellente alternative offrant un rendu chaleureux comparable au bois. Chez VM, j’ai craqué pour le bardage en fibres de bois Canexel Nature et sa jolie teinte Bleu écossais : un produit facile à poser qui améliore l’efficacité énergétique de votre habitat !

La pierre et l’ardoise

Voici deux matériaux qui séduiront les amoureux de nature ! La pierre et l’ardoise offrent un rendu authentique à n’importe quelle façade, ainsi qu’une durabilité à toute épreuve. Seul inconvénient, le prix, parfois très élevé pour la pierre naturelle notamment.

Bardage_3

Comment poser du bardage sur un mur extérieur ?

La pose d’un bardage demande un minimum d’expérience dans le domaine du bricolage : les premières lames sont les plus délicates à poser, mais vous deviendrez rapidement un expert en la matière après quelques essais ! Un bon outillage est indispensable pour réaliser ce type d’ouvrage, tout comme l’aide d’une seconde personne qui portera les lames durant les opérations de fixation.

Pour installer votre bardage, vous allez devoir dans un premier temps poser un écran pare-pluie qui protégera votre mur de l’humidité extérieure tout en le laissant respirer. Il faudra ensuite apposer des tasseaux de bois qui serviront de support aux lames de bardage. A noter : un bardage ne démarre jamais au sol pour éviter l’usure précoce des lames du bas. Pensez à laisser un espace de 20cm entre le sol et vos premières lames !

1ère étape

Fixation de l’écran pare-pluie sur le mur

 

2ème étape

Pose des tasseaux de bois à la verticale, à l’aide de chevilles traversantes. Selon la longueur du mur, il faudra espacer vos tasseaux entre eux de 30 à 60 cm.

 

3ème étape

Installation d’une grille anti-rongeurs en haut et en bas des tasseaux. Il s’agit d’une barre métallique ajourée qui protège le bois des différents nuisibles.

 

4ème étape

Placement du profil de départ qui servira de support à votre première lame. Il se fixe en bas du bardage.

 

5ème étape

Pose de la première lame de bardage sur le profil de départ, languette vers le haut. Selon le modèle choisi, les lames se fixent par clouage ou clipsage.

6ème étape

Pose des lames suivantes. Comme pour la pose d’un parquet, il est indispensable de se munir d’une cale et d’un marteau qui serviront à imbriquer la nouvelle lame dans la rainure de la lame précédente. Clouez votre lame au niveau de chaque tasseau de bois.

 

7ème étape

Finition des angles à l’aide d’une cornière, qui permettra également de protéger votre bardage contre les chocs éventuels. Une fois cette étape validée, votre bardage est enfin terminé !

Vos commentaires...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi